Tél. + 0.951.704.220 (Prix d'un appel local)

Quelle différence entre éthylotest et éthylomètre ?

Chargement en cours... 5599 view(s)
Quelle différence entre éthylotest et éthylomètre ?

Afin de lutter contre la conduite sous l’emprise de l’alcool, certains dispositifs permettent de mesurer l’imprégnation alcoolique d’un individu. Mais quelle est la différence entre les appareils vendus dans le commerce et ceux utilisés par les forces de l’ordre lors de contrôles routiers ? Qu’est-ce qui distingue un éthylomètre d’un éthylotest ? Le point sur ces technologies et leur finalité d’utilisation.

L’éthylotest, en prévention et en dépistage

Aujourd’hui, pour pouvoir conduire, la limite tolérée du taux d'alcool dans le sang est de 0,49 g/L. Au-dessus, c’est-à-dire à 0.5 G/L c’est l’amende voire plus de sanctions. Pour les jeunes conducteurs, la tolérance est de 0,19 g/L et à 0.20G/L et plus, c’est l’amende voire de gros problèmes. Afin de mesurer l’alcoolémie d’un individu, plusieurs solutions sont possibles dont la première : l’éthylotest.

L’éthylotest est un appareil de dépistage pouvant être utilisé à la fois par les forces de l’ordre, les particuliers et les professionnels. Bien que n’ayant aucune valeur légale, il reste néanmoins nécessaire lors des contrôles routiers afin de réaliser des tests d’alcoolémie rapidement grâce à un outil mobile et simple d’utilisation. En cas de résultat positif, la police ou la gendarmerie utilisera par la suite un éthylomètre bien plus précis.

Il existe deux principaux types d’éthylotests aux technologies différentes : les éthylotests chimiques et les éthylotests électroniques.

Les éthylotests chimiques (ou ballons) indiquent uniquement une présence d’alcool dans l’air expiré. L’individu souffle dans le ballon à travers des cristaux qui se colorent en rouge en présence d’alcool. Sur le tube, un trait définit la limite autorisée du taux d’alcoolémie. Ainsi, si la coloration des cristaux dépasse ce trait, le seuil de tolérance est franchi. Ces éthylotests sont à usage unique.

Les éthylotests électroniques quant à eux, utilisaient des capteurs à semi-conducteur (aujourd’hui dépassés) qui ont été remplacés par des capteurs électrochimiques « fuel-cell ». La majorité des appareils et instrumennts utilisés par les forces de l’ordre sont « fuel-cell », car ils sont plus fiables et plus précis. Pour garantir un produit de qualité, il convient de se fier à la norme NF EN 16280 pour les éthylotests « basiques », et à la norme NF EN 15964 pour des produits professionnels plus performants, mais aussi plus chers.


⮚ À lire aussi : La vente d’éthylotests devient obligatoire dans les débits de boissons

L’éthylomètre, outil privilégié par les forces de l’ordre

Un éthylomètre est un instrument de mesure utilisé exclusivement par les forces de l’ordre directement au poste ou dans des voitures de police et de gendarmerie. Il s’agit d’un équipement plus volumineux, difficilement transportable et coûtant environ 5 000 €. L’éthylomètre détermine avec précision le taux d’alcool d’un conducteur contrôlé positif au préalable grâce à un éthylotest. Les résultats obtenus avec un éthylomètre ont une valeur légale et font foi devant les tribunaux contrairement à ceux de l’éthylotest.

L’éthylomètre est le seul instrument reconnu pour mesurer avec précision l’alcool dans l’air expiré. Pour le mesurage, il utilise deux logiciels (ou « modes ») différents : le mode A et le mode B dit « soft ». Le mode A nécessite deux cycles de deux souffles pour mesurer le taux d’alcool, tandis que le mode B ne nécessite qu’un seul cycle de deux souffles. Quel que soit le mode utilisé, c’est toujours le taux le plus faible qui est retenu pour la procédure.

Lors d’un contrôle routier, dans la majorité des casc’est l’éthylotest qui est utilisé pour le dépistage. Si le résultat est positif, un éthylomètre est ensuite utilisé pour la verbalisation, mais cet instrument doit obligatoirement être manipulé par un officier de police judiciaire. Il arrive qu’une prise de sang soit nécessaire, notamment en cas d’incapacité physique à souffler ou lors d’un accident corporel.

⮚ À lire aussi : Comment fonctionne un éthylotest connecté ?


L’équipe Alcopass est disponible pour répondre à toutes vos demandes : n’hésitez pas à nous contacter. Découvrez également toute notre gamme d’éthylotests.